dimanche , 8 décembre 2019
Accueil / Espace

Espace

La section « Techniques Aérospatiales » ou la section  « ESPACE » a vu le jour en 1969, soit deux ans après la création des clubs Jeunes Sciences en 1967.
Une équipe de jeunes motivés et passionnés de cette activité, ont donné naissance a la 1ere fusée tunisienne d’amateur de type expérimental, lancée le 28 Août 1970 sous le nom de Morjen 701.

On compte aujourd’hui une soixantaine de fusées (de grands calibres) déjà lancées sur le territoire tunisien ou sur le territoire étranger notamment en France.
Les derniers lancements se sont déroulés en France en juillet 2001 dans le cadre de la coopération avec l’ANSTJ (planète science).

Les animateurs et les participants à la section « techniques aérospatiales » travaillent sur des projets qui les présentent  au cours d’une manifestation national ou international chaque année.

Parmis ces projets :

Le Micro Fusée :

Destinées aux débutants. Son but est d’expliquer les phénomènes physiques et mécaniques qui opèrent sur la fusée au cours de son vol. De même les micros fusées permettent d’établir les étapes de construction d’une fusée. Ce type de fusée peut atteindre les 300 mètres d’altitude.

Les Mini Fusée :

C’est la deuxième étape dans la formation des jeunes. Elle est destinée à expérimenter un nouveau système de séparation du parachute. C’est la partie mécanique de la fusée qui est plus élaborée que la partie électronique c’est-à-dire la minuterie.
Cette fusée de masse maximal 1kg atteins une altitude de 1000 mètres.

Les fusées expérimentales :

C’est la troisième catégorie des fusées amateurs.
Le but de cette fusée c’est d’emporter une expérience (physique, mécanique, biologique….).
Ce type de fusée qui a une masse entre 5 et 12kg peut atteindre une altitude de 1500 à 5000 mètres.

Les ballons sonde :

Les ballons amateurs emportent avec elles des expériences scientifiques de tout genre. Mais à la différence des fusées expérimentales, les ballons amateurs présentent plusieurs avantages relatifs à leur altitude (atteignent la couche stratosphérique entre 20 et 40 Km) et à leur durée du vol (plusieurs heures).

Les avions aéromodélismes :

Cette activité reproduit le vol des avions, la technique de pilotage, par des modèles à échelle réduite du réel. Les dimensions des modèles peuvent beaucoup varier, de 10 cm à plusieurs mètres d’envergure, la masse variant de quelques grammes à une dizaine de kilogrammes, l’altitude varie entre une dizaine et une centaine de mètre.

Les quadcopter :

C’est l’une des activités récente dans notre section, qui consiste à réaliser un aéronef comportant trois hélices et plus pour sa sustentation. Les dimensions varient, de 20 cm à 2 mètres d’envergure, la masse variant de quelques grammes à 3 kilogrammes, l’altitude peut atteindre 200 mètres.